Logo_coloré_smallPlusieurs systèmes existent pour chauffer une maison, ainsi que différentes énergies (électricité, gaz, fioul, bois).

  1. Chauffage électrique : convecteurs ou planchers chauffants…
  2. Chauffage bois : cheminée ouverte, foyer fermé, poêles…
  3. Chauffage par circulation d’air : pompes à chaleur air-air, puits canadiens.
  4. Chauffage central à circulation d’eau : chaudière (fioul, gaz, électrique, pompes à chaleur, bois) raccordée à un réseau de radiateurs, ou un plancher chauffant.

Nous nous arrêterons sur ce dernier car le chauffage central à eau est l’un des moyens le plus couramment utilisé et surtout le plus confortable. Il consiste à réchauffer de l’eau par l’intermédiaire d’une chaudière ou d’une pompe à chaleur et la faire circuler via des émetteurs ( radiateurs, plancher chauffant, ventilo convecteur…). Ce principe est intéressant car il permet combiner plusieurs énergies.

Il est important de faire un diagnostic de déperdition énergétique pour calculé au mieux le dimensionnement d’une pompe à chaleur.

Exemple 1 : Vous avez une installation de chauffage avec une chaudière fioul et des radiateurs. Afin de réaliser des économies vous pouvez ajouter sur votre installation une pompe à chaleur.

Exemple 2 : Votre installation de chauffage comprend une chaudière gaz et un plancher chauffant, vous pouvez y combiner des panneaux solaires thermique, une pompe à chaleur afin de produire du chauffage ainsi que de l’eau chaude une majeure partie de l’année.

Ces exemples nous montrent qu’il est possible de combiner plusieurs énergies pour réchauffer de l’eau qui circulera dans le chauffage central, dans la limite des possibilités techniques(peut nécessiter de l’espace, orientation de la maison…).

Enfin, avant de penser CHAUFFAGE, il est impératif de penser ISOLATION. Une habitation pas ou peu isolée sera toujours énergivore.

 

Haut de page